Avant l’accouchement:

L’accompagnement commence au cours des trois derniers mois de la grossesse, ou avant en cas de besoin spécifique. La doula rencontre la mère ou les futurs parents plusieurs fois au cours de la grossesse. En faisant connaissance, un climat de confiance va s’établir au fur et à mesure des visites. La mère pourra ainsi développer un sentiment intérieur de sécurité, prendre confiance en elle ; elle pourra se détendre, s’ouvrir et s’exprimer, de femme à femme.

Une doula n’a pas réponse à tout mais elle accompagne les démarches des parents en les soutenant dans leurs propres choix et en leur apportant un maximum d'informations sur les possibilités qui s'offrent à eux.

Deux semaines avant la date prévue de l’accouchement, la doula entame sa garde, ce qui signifie qu'elle reste joignable 24h/24 pour le cas où les premières contractions se manifestent.

 

Pendant l’accouchement:

La doula connaissant bien le projet de naissance et les souhaits des parents, elle assiste à l'accouchement, en accord avec l’équipe médicale, afin de créer un environnement rassurant, de soutenir le couple et de soulager la douleur du travail. En effet, chaque doula a ses propres outils pour permettre à la maman de mieux vivre les contractions et ainsi de vivre un accouchement le plus sereinement possible.

Du fait que la doula est également une interlocutrice rassurante pour le partenaire, la femme en travail est libérée du souci du bien-être de son compagnon et peut se concentrer pleinement sur le processus de la naissance. Votre accompagnatrice fera son possible pour mettre en confiance et impliquer le papa durant la naissance, si tel est votre souhait.

 

Elle peut leur proposer, des solutions discutées préalablement lors des entretiens durant la grossesse :

  • d’être actifs pendant le travail : marcher, changer de positions
  • l’utilisation de bouillottes, ballons, techniques rebozzo, massages, acupressure, huiles essentielles, musique,…
  • un soutien affectif et physique par le toucher, des paroles apaisantes, des encouragements

 

La doula peut aussi faciliter la communication avec l’équipe médicale.

 

Après la naissance :

La doula continue son accompagnement pour aider les jeunes parents à prendre confiance dans leurs capacités à prendre soin du nouveau-né, à trouver des solutions pratiques, pour l’allaitement... Dans le quotidien elle aide la mère à s’organiser et, si nécessaire, l’oriente vers d’autres professionnels, des groupes de parents ou des associations. Elle écoute les parents qui souhaitent reparler de la naissance.

 

 

La Doula pour le papa:

La doula peut aussi rencontrer le papa uniquement, dans le cadre d’une visite, s’il en exprime le besoin. Ce moment lui laisse la place pour poser toutes ses questions et parler de ses éventuelles préoccupations. La doula créé cet espace propre au futur père dans lequel il a toute sa place pour vivre et partager activement l'aventure de la naissance. Cela lui permet de canaliser toute son énergie vers la relation émotionnelle avec la mère et l’enfant, et ce, en se sentant réellement soutenu. La présence de la doula permet au père d’aller et venir, voir de s’absenter pendant l’accouchement, sans que jamais elle ne se substitue à lui.

 

En conclusion:

Nous sommes convaincues que la femme porte en elle les ressources pour mettre au monde ses enfants et par la suite, s’en occuper. La présence d’une doula permet la transmission de cette connaissance de femme à femme.

Nous pensons qu’une future mère bénéficiant d’une femme expérimentée, d’une figure "maternelle" à ses côtés, peut se sentir plus en confiance pour vivre l’arrivée de son enfant.

Nous souhaitons contribuer à ce que les parents vivent intensément cet événement qui n’appartient qu’à eux et accueillent leur enfant dans le respect et les émotions de ce moment unique.